french complete project

TABLES DES MATIERES

Attestation                                                                                        i

Dedicace                                                                                 ii

Remerciement                                                                        iii-iv

TABLE DES MATERES                                                        v

Avant Propos                                                                          vi-vii

Chapitre 1                                                                               1-8

Chapitre 2                                                                               9-19

Chapitre 3                                                                               20-25

CONCLUSION                                                                       26-28

BIBLIOGRAPHIE                                                                  29

 

 

AVANT PROPOS

L’EXODE RURAL

La vie rurale m’a toujours fascine depuis mon enfance en tant que fille de paysan.

La vie economique, surtout le probleme de l’exode rural me touché beaucoup. Je demande pour quoi les gens quittent les lieux reraux pour les centres urbains et lorsque je vois ce que dissent messieurs rondinelli dennis A. et Kenneth Reddle que cette migration aux centres urbains tire des lieux ruraux leurs ouvriersies plus remarquables et ne laissent que les faibles, les infirmes et les femmes, je deviant plus malheureuse que d’habitude.

Alors, je pense que ce moment ou nous parlons de la “revolution verte” est le bon moment d’essayer de resoudre les problems de milieu ruraux surtout l’exode a quitter le villages “la revolution verte” tombera en echec.

A ce point J’aimerais remercier tres sincerement monsieur Y.O. Abiodun le surveillant de ce memoire, et monsieur Kunle Olusa, le chef da department de francais college d’Education, Ikere-Ekiti

Je dis “Merci” aussi aux autres professeurs du department en personne de messieurs Dada, S.O. Omoloja, J.A Ajogbeje, J.O. et Alofe, J.O. Olugbesan, S.O.

  1. DENNIS A. RONDINELLI AND KENNETH RUDDLE:

“Urbanisation and Rural Development” Edition PRAEGER PUBLISHERS (1978) pp. 5 chpt 1.

Phelomena Ogugu Onyeyili et mon frère le Popoola Olabode et a tous ceux qui d’une maniere ou l’autre m’ont aide dans l’accomplissement de ce travail.

J’espere quils trouvent dans ce travail, le resuitat de leur assistance.

Mademoiselle Popoola Ibukun Veronica

 

1EME CHAPITRE

LES RAISONS DE L’EXODE RURAL

Les annees recentes ont temoigne une augmentation tres rapide dans la population des lieux urbains au Nigeria et aussi un changement tresnetonnant dans la vie

Chaque fois que je me presente en ville, je suis toujours tracassee de la vior plaine des gens tandis que les villages sont moins peuple’s. Par exemples a Abuja la capitale du Nigeria, il y a pas mal de tribus et on peut se demande Pourquoi ils ne restent pas chez Partois, on trouve des Haohsa qui viennent du nord du pays avec leurs noix de kola a ces villes.

il y a aussi des yorubas de I’ouest partout avec leurs achats, soit des aliments soit des habits. On trouve aussi, les ibos de l’est qui ont des boutiques dans les coins pour vendre leurs marchandises.

On ramarque aussi que tous les gens qui se trouvent dans les bureau a lagos, a Ibadan et aussi dans les autres grandes villes ne sont pas indigenes, alors, on n’aura pas trop fait si on demand d’ou ils sortent.

Une autre endroit qui, metonne dans les villes est des ecoles, des institutions, des universities etc. chaque annee la population de ces centres d’etudes saccoroit. Au contraire de ce qui se passé dans les milieu urbains, je vois que less milieu ruraux sont Presque depeuples.

il parait que les gens quittent le villages en masse pour des centres urbains. Les raisons pour cet exode rural sont nombreuses et doivent interesser non seulement les intellectuels et les etudiants des sciences, econnomiques mais aussi les qouvernements.

  1. L’EDUCATION

La civilization d’un pays se compte par le nombre des elites qui s’y trouve. Et notamment la famille nigeriaanne est renommee par ses enfants celebres.

L’education au Nigeria n’est pas bien distribute. il y a trop de concentration des facilities, d’education dans les centres urbains que dans les milieu ruraux.

Je me souviens quand jai fini mes etudes primaries et qu’il me fallait une etude superieure mais il n’y avait pas d’ecole secondaire dans mon village, owena, alores, je devais aller en ville pour continuer mes etudes. Cette sort de situation apparait chaque annee, surtout pour des jeunes ges, par consequent la population de ce villages diminue tandis que celle de la ville s’accooit.

C’est evident au Nigeria qu’on grand nombre des eleves dans les lieux ruraux les quittent pour les milieu urbains dans la recherché d’une education superieure.

Dans les milieu ruraux, il n’y a que les ecoles primaries et partois il n’y en a pas meme. Mais dans les centres urbains, comme Lagos, Ibadan, Jos et des autres, il y a plusieurs moyen d’education.

On peut trouver dans ces villes, des centres d’etudes comme des ecoles techniques, des universites des lycees, des ecoles de formation des dactylographes etc.

En plus, il y a le fait que, dans les lieux ou le soir. Ceci donne plu sieurs opportunites aux travailleurs a ameliorer leur niveau d’education.

Ce n’est plus etonnant donc, si nous voyons les paysans qui envoient leurs enfants en ville pour aoir les etudes superieures.

  1. LES RAISONS ECONOMIQUES:

Les paysons quittent leurs villages pour les cites quand leur economie souffre. Au Nigeria, il y a le declin d’economie. il y a peu de main doeuvre pour les produits qui soutiennent cette economie donc la production fouffre et aussi les gens souffrent surtout les moins privileges.

Les fermiers s’arretent de produire simplement a moins quils ne recoivent un bon prix pour leurs produits.

Après avoir produit des aliments le problem de les vendre se pose, plusieurs fermiers doivent voyager plusieurs jour savant de trouver des magasins ou des marches pour vendre leurs produits. Et en plus, les prix qu’on donne a leurs produits ne mesurent qu’on donne a leurs produits ne mesurent pas a leurs sueurs.

Les fermiers dont  les ouvriers sont tous partis en ville parce qu’ils touchent plus d’argent la, doivent normalement reduire ses productions. C’est a dire I’exploitation e’xige trios ou quatre travailleurs auparavant n’a qu’une personne et normalement la production doit diminuer. Bienque quelques paysans veuillent rester aux villages pour travailer, less choses necessaries comme des technologies, des engrais pour ameliorer l’etat desproduits sont manques. Et ou il y en a, les prix sont tellement hauts que les paysans ne peuveut pas les payer.

Voyant ces problems, les paysans preferent aller en ville ou les choses sont moins dificiles qu’aux villages. La vie economique qui souffre et ville amene aussi des autres problems comme les raisons sociales et les raisons de la santé.

 

 

  1. LA SANTE:

L’inadequat des services de la santé ajoute largement a l’exode des ruraux vers les villes. La majorite des paysans meurt chaque annee, evidemment a cause de la manqué d’aide medicale. Les lieux ruraux doivent avoir des hopitaux, des docteurs et aussi les memes aids medicales comme les lieux urbains.

Beaucoup des fermiers fort des travant fort particulierement susceptible des maladies en absence des medicament. Plusieurs etudes sur la santé des citoyens montrent que dans les lieux ruraux, les dispositions aux maladies sont causes par la disette des. aliments et des nourritures defecteuses il faut avoir des orgainastion pour instruire les villageois de ce qu’il leur faut comme nourriture. C’est a dire leur instruire les valeurs calorifiques des aliments different.

Dans les lieux ruraux. il y a beausoup de raisons par rapports a la santé des paysans quipeuvent les faire quitter leur place. Par example, les paysans voyagent pendant des jour savant de trouver des hopitaux pour traiter leurs maladies. ils boivent l’eau impure qui leur impose des maux de ventre.

De meme sont les femme qui s’accouchent sans aides medicales et par consequent la mort enfantine s’accroit toujours dans les villages.

Alors, les paysans decident et quitter les villages, a cause de cette situation agacente, pour des cites ou ils peuvent avoir l’assurance de leur santé.

  1. LES RAISONS SOCIAUX:

Au Nigeria, les villageois sont toujours pris comme des gens non-civilises et sans refinement. Les habitants des villes vivent toujours dans la lumiere. ils menent une vie agreeable. Ce sont exux qui se jouissent de l’electricite meme pour fair la cuisine et quand il n’y a pas d’electricite, il y a le gaz pour faire le meme travail tandiss que les paysans n’utilisent que du charbon et du bois pour fairela cuisine et la lantern pour donner la lumiere. La vie economique les a maltraite qu’ils ne peuvent pas trouver de l’argent pour acheter ni le gaz ni le generateur.

La vie sociale set totalement absente dans les milieu ruraux compares aux villes. Pour se reposer dans les villes, les gens se jouissent des cinemas, des the atres et aussi d’une dizaine moyens de divertissement. Mais la vie dans les milleux ruraux ne connait pas de telles choses. Les villageois travaillent tout le temps et le seul fait divers est de se reunir a jouer des jeux ou a raconteur des histories aux enfants. Alors, pour se profiter de cette vie amusante, les paysans quittent pour les villes parcequ’ils comme malediction, ces grands problems d’enegalite entre les urbains et les ruraux.

Normalement, il y a encore beaucoup de raisons qui peuvent engendrer l’exode rural dans un pays mais pour etre bref nous allons nous limiter a celles traitees ici.

 

 

2EME CHAPITRE

LES PROBLEMES CAUSES PAR L’EXODE RURAL

Dans le premier chapitre, nous traitons les causes de l’exode rural. Nous voyons comment les jeunes gens vont en ville pour suivre leurs etudes. Nous remarquons aussi que les labour reurs passent en ville pour toucher plus d’argents qu’ils recoivent aux villages.

C’est vu aussi comment les paysans quittent ces villages pour se joir des facilities socials qui manquent aux villages. Evidemment, cet exode doit poser des problemes soit aux villages. Evidemment, cet exode doit poser des problems soit auc villes soit aux villages. Les citoyens des villes et less villegois qui viennent en villes sont touches.

Voyons d’abord l’effet de l’exode rural sur les villes. A cause de l’exode rural, les villes ont commence a reconnaitre des problemes sociaux qui font peur tout le monde. ll n’y a plus de paix dans les villes.

Le premier de ces problemes sociaux est la surpopulation des maisons et des terres. Virtuellement au Nigeria, tous les milieu urbains qui y existent manguent des services essentiels pour la vie parceque les gens qui y resident sont plus que ces services. L’exode pose aussi les problemes de l’insuffussance de l’eau potable, d’electricite, des routes, des fosses, des accommodations, des ecoles, de hopitaux, des pharmacies, des marches et des moyens de transports.

L’exode, etant un des forces qui accroissent la population d’un lieu, a tellement auquements la population des villes au Nigeria et influence l’economie et la vie des gens dans le pays. Depuis 1950 quand les lieux urbains ont commence a developer paysans sont forces de changer de place par consequent, les problemes de ces lieux s’aggravent.

Commencons par la congestion des mainsons. Les habitants doivent habiter dans des maisons quand ils arrivent en villes. Pour accomoder ces ges qui viennent des villages en ville, le gouvernement doit construire encore des maisons. Mais cette construction de plus de maisons reduit les resources du gourvernement. Aussi il y a le fait que plus qu’on construit des maisons moins il y a de terre. Le probleme de batir plus de maison pour le logement du people ne decriot seulement les resources du government mais aussi l’empeche d’avoir des terre pour construire les industries, les usines, les hopitaux ou meme pour vendre et toutes les choses qui peuvent aider l’economie du pays. La sur population amene aussi parfois des desastres physiques aussi grave que celui sur l’economie. par example, a Ibadan, dans l’etat d’oyo, les maisons construites pres de la riviere “Ogunpa” etaient destruites par une innodation grave, il y a quelques mois. Le docteur Mabogunje de l’universite d’Ibadan et quelques geographes ont dit que c’est la congestion qui a cause cette innodation.

De meme a Lagos, les habitants crient toujours du man que de l’eau potable quand ils sont entoures des rivieres. Mais au lieu de traiter ces eaux pour l’avantage de citoyens, le gouvernement reclame la terre et l’emploie pour des batiments.

LES AIDS MEDICAUX ET L’EDUCATION

Du au manqué des ecoles secondaires et superieures aussi bien que les centres medicaux aux villages, les enfants et meme les aduites quittent les villages pour des villes. Le resuitat de ce movement sourout des jeunes pour se jouir des facilities en villes a tellement auguimente leurs problemes. il est maintenant devenu difficile de s’inscrire dans les e’coles des villes.

C’est egalement tres difficile d’avoir le traitement medical dans les villes a cause de la congestion dans des hopitaux.

En effet, les medicaments sont tres insuffisants pour tous maintenant dans le pays. Les aides medicaux qui se trouvent en ville ne sont pas asses et plutot leur effet est Presque nul parcequ’il y a trop de requite que la provision. En ce qui concerne l’education, es problemes commencent par la penurie du corps ensignant jusqu’a la degeration de la qualite d’education. Au lieu d’education de qualite qu’un pays doit maintenant, a cause de l’exode rural, les lieux urbains se tournent vers l’education massive a cause du manqué des professeurs et des aides pedagogique.

 

MANQUE DES NOURITURES

Peutetre le plus etonnant des problemes causes par l’exode rural est la penurie des nouritures. Autrefois, les paysans fournissaient toujours les villes. Malheureusement, ces paysans qui devaient etre encourages de porter des nouvelles technologies sont laisses d’abondonner les champs. En effet, a cause de leur improductivite les villes se sont privees d’assez de nourritures. Et maintenant que la population, s’accroit, les villes sont affrontees par le problemes d’importation des nourritures, de habits, des marchandises et des matieres premieres pour des industries.

LES PROBLEMES SOCIAUX

Les problemes qui se posent aux milieu urbains sont nombreux vis a vis de la vie sociale.

A cause du fait qu’il y a trop de monde dans les villes nous avons le chomage et parceque ces chemeurs ont besoin de quoi manger et des habits ils se tournent vers les crimes. C’est normal de lire dans les jourrnaux les faits des brigandages, des violences, des vols, des pick. Pockets et des autres maux sociaux qui se passent dans nos grandes villes. Les femmes rurales de leur part, quand ells voient comment less femmes urbaines s’habillent surtout leurs trilettes de hauts prix, ells aiment faire les memes, mais sont empechees par leur manqué d’argent.

Au lieu d’accepter ou de se contenter pour le moment, ells engegent a courir vers les homes pour avoir de l’argent.

Beaucoup d’elles vont aux hotels et par consequent deviennet des prostituees.

La plupart des enfants des villageois qui vont en ville n’y sont pas la pour ameliorer leur niveau academicque ou professional. il y a ceux qui y passent parceque leurs parents ne peuvent pas les nourrir ou satisfaire leurs besoins. Et, il y a ceux qui travaillent et envoient de l’argent a leurs parents dans les villages.

Normalement ces enfants doivent trouver des facons de vivre. Ceux qui ont de la chance trouvent des emplois mediocre qui leur donnent des salaries pitoyables, mais la plupart sont inemploye’s et deviennent des voleurs et de plus, ceux qui e’tudient pretiquent le pick-pocket.

Et les adultes, a cause de haut prix des loyers, engagent en brigandages et en combriolages pour pouvoir maintenir leurs vies, rendrant les villes bougeant a la fois.

Politiquement aussi, cette auquementation pose des problemes pour le gouvernement au pouvoir. Parceque ces gens qui viennet s’etablir dans les centres ont vus des politilues. On trouve par example que les villageois dans la majorite sont conservateurs et que les citadins sont radicaux. A lors, avoir ces deux groups avant des vues politiques differentes dans le meme endroit peut engendrer des desordres proches des coups d’etats.

LES PROBLEMES POSES AUX LIEUX RURAUX

Ll arrive que beaucoup de ces problemes que l’exode rural pose aux milieu urbains se pose aussi aux milieu reraux. Comme nous avons vu que l’exode rural pose des problemes a l’economie, la santé, l’education etc dans les centres urbains, il pose encore ces memes problemes aux milieu ruraux. voyons ces problemes ci-dessous.

L’ECONOMIE:

Avant que les paysans commencent a passer en villes, les petits marches des villages sont les endroits ou ils vendent et achetent des villages sont les endroits ou ils vendent et achetent des produits. Ils vendent les produits agricoles et achetent les choses qu’ils ne produisent pas comme des habits, des prieus, des bicycletes, des allumetrtes etc.

L’argent realize la est utilize pour nourrir leurs familles, et pour developer leurs villages. ils le prete aussi aux une les autres pour sojutenir leurs travaux. Mais, au moment ou ils passent enville et qu’ils sont affrontes par plusieurs problemes, ils ne pensent plus aux projets de leurs villages et par consequent leurs vieux leurs femmes et leurs petits enfants qu’ils ontiaisses aux villages souffrent. De cette facon, ils deviennent plus individualiste et chezeux, la loi de leur existence est chacun pour soi et dieu pour tout.

LA PRODUCTION:

Pour cultivar les champs, les fermiers engagent des laboureurs pour travailler sur leurs exploitations. Mais, maintenant que les laboureurs passent en villes ou ils touchent plus d’argent, la production des fermes diminue manqué de main-de’oeuvres. Et cette diminuation amene biensur la femine et principalement decroit l’economie de ces milieu ruraux.

LA SANTE:

Grace aux laboureurs, les fermiers ne travillent ni trop ni pour long temps et par consequent ils se protent bien. Mais avec l’exode des laboureurs agricoles vers les villes, ce qui donne lieu au manqué de la main d’oeuvre: les fermiers sont laisses seul. Pour continuer leur production, ils doivent redoubler leurs efforts et aussi leurs femmes et les enfants doivent les aider. ils se surchargent de travail, ce qui nuit a leur santé. Le travail, sur qui normalement ne tue pas est devenu dans less villages, l’enneni de la santé.

DES CRIMES:

Aussi ben qu’en villes, les paysans qui restent aux villages connaissent quel ques malfaisances comme le vol et le cambriolage.

Parcequ’il ne peuvent plus soutenir leurs familles, a cause de peu de recolte, engagent a voler les recoltes des autres. Et aussi les jeunes gens peuvent aller chez les viellards pour les troubler sachant qu’ils sont moins forts et que leurs enfants ne sont plus la a les defenre.

LA VIE SOCIALE:

Normalement autrefois vers les soirs, les parents se rassemblent avec leurs petits dans les villages a raconteur des histories.

De meme font-ils quand il ya des la difference est enorme, car beaucoup de ces adultes aussi que les petits sont passes aux centres urbains. Par consequent, la vie sociale dans les villages est devenu appauvrie.

Generalement, l’exode rural donne plus de mal que de bien aux milieux urbains et ruraux.

Parmi ces problemes se trouve aussi le probleme de la politique. S’il y  a des affaires a regler entre les villages et les villes, il n’y a personne a le faire dans les villages parceque leurs elus sont passes en ville et sont devenus plus citadins que villageois, ils ne peuvent plus representer l’interet des villageois.

 

 

3EME CHAPITRE

LES SOLUTIONS A L’EXODE RURAL

L’exode rural nest pas bon ni pour les villageois ni pour les citadines comme nous I’avons dit dans des chapitres precedents. il nuit meme a l’economie du pays. Alors, cela ne suffit pas de parler sevlement de ces problemes il faut chercher aussi des solutions et beaucoup de gens et d’organisations se chargent de cet travail enorme.

La banque mondiale, parlant de l’exode rural, dit que la difficulte de developer les milieu ruraux, une des causes de l’exode rural, vient qu’il n’ya pas assez d’informations sur le niveau de vie des villageois et les moyens pour ameliorer leurs conditions.

Alors, pour resoudre ces problemes comme nous les avons identifies, plusieurs agents doivent cooperer dans le projet

LE GOUVERNMENT

il faut une politique nationale de developpment des milieu reraux. Le gouvernement doit ameliorer les niveaux de vie des villageois. il faut avoir dans les compagnes plusieurs ecoles, des facilities infrastructureuse, des exploitations agricoles avec des aids finacieres.

DES ECOLES:

Le gouvernement est oblige de fournir chaqu’ un avec l’education qui peut lui render la vie rentable. Plusieurs ecoles primaries, secondaires et des polytechnique doivent etre construites dans les villages et par consequent la congestion des ecoles urbains sera reduits.

De meme, I’education informelle, pour les aduites, peut leur render beaucoup de services. Des ecoles ou les fermiers peuvent apprendre l’emploie des nouvelles technologies, des engrais et des systemes pour planter des recoltes.

LES FACILITES INFRASTUCTURELLES:

Les facilites telles que l’electricite les bonnes routes les hopitaux ainsi de suite.

In systeme de transport qui permettra les fermiers de transporter leurs produits aux marches. Les bonnes roujtes vont attire les commercants de venir aux villages pour vendre leurs marchandise et pour etabler des usines. Pour reduire aussi la vitesse dont  les paysans abandonment les miliux ruraux a la recherché des aides medicaux, le government federal aussi bien que celui d’etat doivent cooperer.

Il faut leur construire des hopitaux tout pres des villages. des pharmacies et des autres aides medicales peuvent en serir. Il faut aussi que le government leur fixe des visites leur donnernot des renseignements a propros de leurs nourritures, surtout des renseignements sur l’hygiene agin de les modifier leur developpement sur le plan medicale.

La communication est tres importante dans la vie. Le gouvernement doit les aider avec des voies de communication. Il doit construire des bureau des postes dans les compagnes. Si le government ne peut pas faire des grands projets comme de cinemas, des restaurants ou des hotels, il peut arranger que ces faits divers comme le cinema soient mobile. Plusieurs maches et magasins sont des facilites qui peuvent render la vie moins penible pour les paysans. Les marches doivent etre construits des fermiers.

Le prix sur ses produits aussi doit etre regle par le gouvernement au profit des paysans.

LES INDUSTRIES:

Le gouvernement doit etablir des industries aux compagne qui vont utiliser les produits agricoles cultives par les paysans ceci va l’alentour travailler plus fort parcequils savent que les industries de transformation vont se server de leurs recolts ne sont plus loin. Ceci va reduire et le prix de production et le prix d’achats des produits finis.

Cette etablissement va encourager aussi les commercants de chercher des merches pour leurs produits.

LE PEUPLE:

Le developpement des milieu reraux ne concerne pas seulement le gouvernement mais aussi le people. C’est a dire, les citoyens, les organizations et les pays internationaux.

Le people de la communaute rurale doit cooperer pour develloper leur milieu. L’aide individuelle, tells que la construction des maisons, soit pour les paysans, soit pour leurs villages.

Par exemples, les paysans peuvent aider le gouvernement de batir des bureau de postes; des bibliotheques et mem des hopitaux.

Les paysans peuvent se reunir et former des societes cooperatives des fermier ou ils vont depenser quelques argents chaque mois. Et grand ils ont besoin de l’argent, ils es prennent en credit, et vers la fin de l’annee, ils ramassent les recoltes, a ce moment leurs argents seront multiplies car ils au ront des interets sur l’argent verse.

LES ORGANIZATIONS

Les fermiers sont a l’aise quand ils recoivent tres directement les credits dans les lieux ruraux au lieu de courir aux instituts des credits les plus ecartes pour l’aide financiere.

Les cooperatives comme les banques doivent se situer a ces lieux pour que les paysans se servent.

Ells doivent creer des moyens pour avoir des credits dynami ques qui vont les aisser avec des revenus tres puissants. Plusieurs organizations doivent aussi venic a l’aide de ces milieu en e’tablissant des industries, des usines, des moyens de transport et des logements pour les travilleurs.

Alors, ces solutions nous revelent le pouvoir enorme et complex qui est necessaire pour le developpement des lieux moins privileges. Ces services et functions enormes doivent venir du peuple,des organisations et en plus du gouvernement. Ces projets doivent viser a une transformation sociale et politique. Nous devons savoir que. Si ces projets doivent se realiser, un soutien tres fort doit venir du gouvernement federal sur le plan politique et engagements administrative. Cici doit aboutir a un accroisement de la production agricole a un changement de la structure sociale et economique et en plus a etendre leur participation dans les activites economiques.

 

 

CONCLUSION

On ne peut pas terminer ce travail sans jetter un coup d’oeil sur ce qui se passé sur ce phenomena, c’est a dire l’exode rural, au moment actuel.

En effet, il y a eu au Nigeria, depuis la deuxieme moitie des annees 1970, un changement de politique en ce qui concern l’administration locale. Au fait, nous avons vu la politique de mettre l’administration au plus proche des gens, c’est a dire qu’on ne peut plus aller au moins dix kilometers avant d’arriver au chef-lieu de l’administration locale.

Maintenant, il ya le choix de l’emplcement des nouvelles usines et industries dans le pas. Au lieu de placer les usines et les industries dans les villes, les gens ont plutot commence a les placer aux villages.

Alors, nous avons par exemple, “Onduo Textile mills a Ado-Ekiti. ils ya plywood factory l’usine de boisage “I’NRWD a Ita-Ila, Ondo,” le brasserie de Trophy” a ilesa, oyo state etc.

Ce n’est pas seulement sur le plan industries qu’il y a eu un restructurement. Dans l’emplacement des institutions scolarres, il ya aussi ce changement de politique. Car au lieu des ecoles dans les ville seulement nours trouvons aujourd’hui que les ecoles sont places partout le pays. il y a par exemple, L’cole Normale superieur a Ikere-Ekiti, L’universite d’Anambra a Awka, le college Technique a Akure et beaucoup d’coles primaries et secondaires partout. Les aids medicaux sont aussi en bonne route dans ces milieu ruraux. Ou le gouvernement ne peut pas, toute de suite, les installer, les peoples de la communatte les font. Par exemple, il y a des pharmacies communales a Badagry de meme, les peuples d’ilesha ont fait le services mobile d’aide medicale.

Ce changement de politique a reduit la congestion dans les villes, parceque, avec ce restructurement les paysans ne s’inquietent plus d’ller en ville.

Et em plus, il pays. meme que les problemes de lexode rural n’ont pas tout resolu, il faut apprecier les efforts des plusieurs agents qui contribuent a ces developpment sur tout le gouvernement meme en face des penuries adverses et un budget tre serre.

 

 

BIBLIOGRAPHIE

DNNIS, A. RONDINELLI and KENNETH RUDDLE, “urbanization and Rural Developpment, A Spetial Policy for Equitable Growth”.

AJAEGBU, H.I. “Rural Developpment in Nigeria” (Heinemann)

MABOGUNJE, A.L “Regional Planning and the Developpment Process; Prospects in the 1970-74 plan”

 

 

 

 

 

ONLINE PAYMENT

online payment nigeria

HOW TO ORDER FOR COMPLETE PROJECT MATERIAL

STEP 1

Complete Project Price: ₦3,000 (We accept mobile tranfer)

» Bank Branch Deposits, ATM/online transfers (Amount: ₦3,000 NGN)

Bank: FIRST BANK Account Name: OMOOGUN TAIYE Account Number: 3116913871 Account Type: SAVINGS Amount: ₦3,000 AFTER PAYMENT, TEXT YOUR TOPIC AND VALID EMAIL ADDRESS TO 07064961036 OR 08068355992 OR Click Here

Bank: ACCESS BANK Account Name: OMOOGUN TAIYE Account Number: 0766765735 Account Type: SAVINGS Amount: ₦3,000 AFTER PAYMENT, TEXT YOUR TOPIC AND VALID EMAIL ADDRESS TO 07064961036 OR 08068355992 Click Here

Bank: HERITAGE BANK Account Name: OMOOGUN TAIYE Account Number: 1909068248 Account Type: SAVINGS Amount: ₦3,000 AFTER PAYMENT, TEXT YOUR TOPIC AND VALID EMAIL ADDRESS TO 07064961036 OR 08068355992 Click Here
 

STEP 2.

Send Your Details and Project topic To us by filling this form.
 
Updated: March 22, 2019 — 1:47 pm

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *